Cyberdéfense: Paris montre les crocs

Source: www.boursorama.com

Gestion des cyber-risques – cyber-défense

A l’instar du renseignement offensif, la France se dote d’une doctrine de lutte informatique offensive et se dote des capacités pour riposter avec les contre-mesures adaptées à la multiplication des menaces dans le cyber-espace, devenu lieu de confrontation à part entière.

Officialisant le volet offensif de la doctrine cybermilitaire française, Florence Parly a affirmé que : " la France emploie et emploiera l’arme cyber dans ses opérations militaires".

Face à une multiplication des cyberattaques venant d’États, hackers, groupes terroristes ou criminels, les armes cyber concourront désormais à l’action militaire  dans le cadre de systèmes de combat connectés.

Cette annonce s’inscrit dans le contexte d’engagement des programmes cadres définis dans la Loi de programmation militaire (LPM) 2019-2025 qui prévoit le recrutement par les armées de 1.000 cybercombattants supplémentaires, pour atteindre un effectif de 4.000 personnes d’ici sept ans et dote la cyberdéfense d’un budget de 1,6 milliard d’euros.