RDC: l’épidémie d’Ebola est hors de contrôle

Source: www.quebecscience.qc.ca

Gestion des Risques. L’épidémie d’Eola est hors de contrôle en République Démocratique du Congo (RDC). Le nombre de personnes infectées mortes (1302) à fin mai 2019 est trois fois plus élevé qu’en janvier dernier.

Cette flambée épidémique frappe un territoire déchiré par des conflits où les interventions des organisations humanitaires et des autorités de santé sont entravées par la présence d’une centaine de groupes armés. Les autorités locales font état d’environ 130 attaques contre les équipes médicales et les centres de traitement.

Mary Cénat, chercheuse de l’École de psychologie de l’université d’Ottawa, rapporte par ailleurs que : "les gens cachent les malades dans la forêt, en raison des rumeurs et du côté stigmatisant de la maladie ». La rumeur colporterait en effet que le virus n’existerait pas, ou qu’il aurait été introduit par les travailleurs humanitaires dans le but de s’enrichir . Ce qui induirait chez les survivants des états psychotiques, des dépressions, du stress post-traumatique. Vaste champ d’action pour un travail d’accompagnement à la reconstruction psychologique.« À chaque crise, le temps d’écoute de la population est indispensable. Une approche souvent reléguée au dernier plan au plus fort des crises sanitaires», conclut Jude Mary Cénat.