Un plan de reconstruction pour l’usine Toupnot à Lourdes – Quotidien des Usines

La direction du groupe Cofigeo vient de présenter un plan d’investissements pour relancer l’activité industrielle de sa filiale Toupnot à Lourdes, dans… – Quotidien des Usines

Source: www.usinenouvelle.com

Risques industriels.

Le groupe Cofigeo a présenté un plan d’investissement pour la relance de l’activité industrielle de sa filiale Toupnot à Lourdes, après l’incendie qui avait presque entièrement détruit le site.

Après plusieurs mois d’inquiétude pour les 72 salariés au chômage technique et la menace d’une fermeture définitive du site, suite à l’incendie du 10 janvier 2019 qui a endommagé l’essentiel de l’entreprise lourdaise spécialisée dans les conserves de viandes, la décision de redémarrer le site de Lourdes a été officialisée.

Après plusieurs réunions organisées par les pouvoirs publics qui menaçaient de rechercher un repreneur pour assurer la continuité d’activités industrielles sur le site, la direction de l’entreprise a présenté un plan d’investissement.

Les travaux de remise en état du seul bâtiment du site préservé par l’incendie devraient être engagés rapidement avec l’objectif de construction d’ici septembre 2019 d’un atelier de 3 500 m² et d’un stockage de 3 500 m², porté ultérieurement à 5 000 m², avec à la clef la pérennisation de 35 emplois.

La direction s’est également engagée à trouver pour le site une autre activité permettant d’employer au moins 15 personnes supplémentaires, sans précision sur le calendrier. Positionnée principalement sur la production du corned beef, Toupnot, qui a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires de l’ordre de 20 millions d’euros, dont 85 % réalisés à l’international, avait engagé une diversification de ses activités avec le développement d’une gamme de plats cuisinés micro-ondables, distribuée sous la marque "Cuisines des Pyrénées".