NotPetya an ‘act of war,’ cyber insurance firm taken to task for refusing to pay out

Updated: A lawsuit demands $100m in damages after Zurich refused to pay out for a NotPetya attack against Mondelez.

Source: www.zdnet.com

Cyber risques.  Mondelez poursuit l’assureur Zurich en justice et lui réclame 100M$ à titre de dommages. Arguant que la cyber-attaque NotPetya était un acte de guerre, événement exclu des garanties contractuelles, Zurich a refusé d’indemniser Mondelez des conséquences de la cyber-attaque (arrêts de production, vol de données, ordres de fabrication abandonnés et autres pertes causées par la propagation du virus). La police d’assurance couvrait pourtant les pertes physiques ou les dommages aux données, programmes ou applications numériques par voie d’introduction d’un code machine ou d’une instruction malicieuse.

Une affaire à suivre de près, les assureurs rencontrent les plus grandes difficultés à évaluer les cyber-risques, ajouté au fait que ces derniers apparaissant dans tous les baromètres établis par les assureurs et réassureurs comme le risque n°1 pour 2019.