Contexte 

L’Institut Polytechnique LaSalle Beauvais (250 salariés – 1 800 étudiants) est un établissement d’enseignement supérieur qui forme des ingénieurs dans les domaines de l’agriculture, de l’agroalimentaire, de la géologie et de l’environnement. L’ESITPA de Rouen (75 salariés – 550 étudiants) est un organisme consulaire rattaché à l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture) qui forme des ingénieurs en agriculture. Début 2015, les deux établissements dressent le constat qu’elles évoluent dans un environnement académique et économique en profonde mutation qui les amène à rechercher et déployer un rapprochement stratégique sous forme de fusion de deux écoles dans le but de délivrer une offre de formation plus visible, plus attractive, plus performante et ainsi devenir l’un des leaders de l’enseignement et de la recherche en France et en Europe.

Pour construire ce rapprochement et être en mesure de proposer d’ici fin 2015 aux instances décisionnelles des deux établissements un projet de fusion de deux écoles viable et maîtrisé dans sa conception et son déploiement, les dirigeants des deux établissements ont mandaté le cabinet Altaïr Conseil pour animer les réflexions selon une démarche et un cadre méthodologique éprouvé, préparer le projet de déploiement et apporter toute l’expertise et l’expérience de notre cabinet dans le domaine des projets de transformation et de fusion.

Nos réalisations 

Pendant trois mois, notre cabinet a animé des réunions de travail réunissant des dirigeants et des représentants des deux établissements pour conduire des travaux permettant de partager, au delà des différences culturelles, une même vision des conditions de rapprochement : diagnostic des existants (situation de départ), définition des cibles et identification et planification des actions à mener pour le concrétiser (plan de déploiement).

Pour y parvenir, les thématiques suivantes ont été approfondies :

Le projet de développement académique et économique permettant de construire un projet stratégique autour d’une ambition et d’un modèle de développement viable de la nouvelle entité :

  • Inventaire des offres de formation et identification des axes pédagogiques à développer,
  • Diagnostic et modalités d’évolution des programmes de recherche,
  • Projection sur l’émergence d’un nouveau modèle économique : leviers de financement, développement de nouveaux partenariats, fundraising, relations avec les entreprises et les organismes de recherche, simulations budgétaires, identification des synergies de moyens, …)

Le projet juridique et fiscal visant, avec le concours d’avocats, à :

  • étudier et proposer un traité de rapprochement soumis aux instances décisionnelles : examen des régimes juridiques distincts des 2 établissements (statuts, gouvernance), négociation et élaboration d’un protocole d’accord et d’un projet de traité précisant notamment, le schéma juridique de fusion, son calendrier, les apports et contreparties réciproques, les impacts sociaux et fiscaux du rapprochement, les obligations réglementaires et administratives (Ministères de tutelle, Commission des Titres d’Ingénieurs),

Le projet social dont l’objectif principal est d’identifier les impacts et les actions à mener pour procéder à une intégration réussie des salariés dans la nouvelle entité :

  • Etude des architectures sociales des 2 établissements et établissement d’un diagnostic social : évolution des emplois et des contrats de travail, définitions de poste, rémunérations et autres accessoires, durée du travail et des congés, accords et usages, règlements intérieurs,
  • Identification des obligations réglementaires et légales
  • Evaluation des besoins d’harmonisation, identification des plans d’actions

Le projet d’organisation permettant d’identifier les impacts organisationnels de la fusion de deux écoles et de définir un ou plusieurs schémas d’organisation (période transitoire et cible) :

  • Cartographie des ressources et des compétences disponibles
  • Construction d’une équipe de Direction
  • Lot 1 (organisation à la date de fusion) : harmonisation de l’organisation des fonctions support (RH, comptabilité / finance, informatique, moyens généraux, …) et des process
  • Lot 2 (Organisation cible à la date de rentrée universitaire de 2016) : harmonisation des programmes et de l’organisation des Etudes et de la Recherche
  • Identification et planification des chantiers à réaliser dans le cadre du lotissement
  • Définition des actions entrant dans le cadre de l’accompagnement des changements

Le projet de communication permettant d’identifier et de planifier les actions de communication à réaliser avant et après la fusion :

  • Communication sociale : Information et consultation des partenaires sociaux des 2 établissements avec notification d’un avis
  • Communication externe : Construction d’un plan de communication et d’information de tiers (autorités de tutelle, élus locaux, étudiants candidats au concours, partenaires pédagogiques, fournisseurs, Administrations, établissements financiers, …
  • Communication interne : salariés et corps professoral, étudiants, famille, réseaux d’anciens élèves,

Outre l’animation de la démarche, le cabinet Altaïr Conseil avait pour responsabilité le suivi de la feuille de route et la consolidation des travaux réalisés par les participants pour la préparation de la fusion de deux écoles.

Résultats : la fusion de deux écoles d’ingénieurs

A l’issue de ce travail, les instances décisionnelles des 2 établissements ont décidé en décembre 2015 du rapprochement de la fusion de deux écoles et de la création effective le 1er janvier 2016 de la nouvelle entité LaSalle Beauvais – ESITPA, première école agricole de France.

Revue de presse :

Le Parisien

Paris Normandie

France 3

 

 

Fusion
Pour toute demande d’information sur nos prestations de conseil en organisation et fusion d’entreprises, merci de bien vouloir prendre contact avec Bruno Gourévitch ou Didier Bonfils au 01 47 33 03 12 ou compléter le formulaire contact